· 

Qu'est ce que le Bouddhisme

Le bouddhisme peut être vu comme une religion, une philosophie mais aussi pour certains comme une méthode thérapeutique.

Si l’on entend par religion, la reconnaissance et le culte d’un dieu créateur tout puissant de qui dépend la destinée humaine, le bouddhisme n’est pas une religion. Le Bouddha affirme que la destinée de l’homme dépend de lui-même, de sa pensée, de ses paroles, de ses actes.

 

L’homme est complètement responsable de son bonheur comme de ses malheurs.

 

Si l’on entend par religion, une organisation cultuelle avec des rites et des prières, on peut dire que le bouddhisme est une religion, car les bouddhistes ont le culte du Bouddha, du Dharma et du Sangha  qu’ils considèrent comme des modèles parfaits à suivre.

 

Concernant la prière, en réalité, le Bouddhiste prie pour l’Éveil de tous les êtres et pour l’éradication de toutes les sources de souffrance.

La prière bouddhiste peut être prononcée pour soi afin de fortifier notre esprit et faciliter l’atteinte de l’Éveil et pour cela, nous devons méditer.

Cependant, elle peut également être adressée à tous les êtres de ce monde; cette forme de prière vise à les aider à atteindre l’Éveil et à se détourner des attachements futiles de ce monde qui leur apportent de la souffrance.

 

Dans le bouddhisme, on considère que le monde n’a pas été créé mais qu’il a évolué; il fonctionne selon une loi mais pas selon la volonté d’un dieu.

Le bouddhisme est une doctrine basée sur la liberté et la responsabilité individuelle.

Le bouddha nous dit que ses enseignements sont le fruit de sa propre expérience et que s’ils sont en contradiction avec la nôtre il ne faut pas les suivre.

Personne ne vous jugera car les conséquences de nos actes ne regardent que nous.

 

Pour le bouddhisme, le but d’une existence humaine n’est pas de réussir socialement, financièrement ou professionnellement mais d’avancer dans la voie pour parvenir à l’éveil.

Le Bouddhisme est basé sur la recherche du Nirvana, un état d’éveil où le pratiquant est conscient de la sagesse ultime, et évite ainsi les réincarnations perpétuelles dans la souffrance ou le karma.

 

Pour réellement entrer dans une initiation au Bouddhisme, la sagesse bouddhiste stipule cinq préceptes qui conditionnent la vie quotidienne de chaque bouddhiste. Ces préceptes résident dans la nécessité de ne pas tuer un autre être vivant ni le blesser, de ne pas mentir ou voler, d’avoir un comportement sexuel digne et de ne jamais corrompre son esprit avec des substances toxiques, faire preuve de bonté et de compassion, de générosité et de détachement, de contentement, aimer la vérité et la rechercher, et faire preuve d’une attention vigilante et d’une conscience lucide.

En d’autres termes, un bouddhiste se doit de toujours agir avec sagesse et doit rester pacifique pour éviter le mauvais karma.

 

 Je dirais que le bouddhisme est un art de vivre dans la sagesse.